sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Anna M. de Michel Spinosa
Avec : Isabelle Carré, Gilbert Melki, Anne Consigny, Geneviève Mnich

Anna aime le professeur Zanesky : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Le médecin devient l’obsession de cette jeune femme qu’il a soignée, une patiente comme une autre. Anna s’est pourtant persuadée du contraire allant jusqu’à déformer la réalité dans son délire. Elle l’imagine séquestrée par son épouse. Anna s’immisce ainsi progressivement dans la vie du médecin, bien décidée à assouvir son désir dévorant…

De la passion à la haine, en passant par le dégoût, Michel Spinosa colle au plus près de son héroïne dépressive et solitaire. Dans le rôle titre, Isabelle Carré joue des contrastes même si l’actrice n’évite pas toujours la surenchère. Son visage enfantin dissimule son agressivité. La scène où elle investit l’appartement du médecin dérange à plus d’un titre. Rien ne semble en mesure d’arrêter cette femme que ces gestes rapprochent toujours un peu plus d’une issue violente.

C’est là que le bât blesse. Michel Spinosa se refuse à mettre en image l’affrontement physique pourtant devenu inévitable. Il enferme Anna dans un institut le temps d’un séjour cinématographiquement limité avant une conclusion déconcertante. Apaisement ou nouvelle fuite en avant à venir, le sourire d’Anna laisse planer une troublante ambiguïté.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)