sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Les Autres de Alejandro Amenabar
Avec : Nicole Kidman, Fionnula Flanagan, Alakina Mann, James Bentley, Eric Sykes
1945. Grace attend dans un manoir abandonné le retour de son mari parti au front. Pour l’heure, elle élève ses deux enfants victimes d’un mal étrange, une allergie à la lumière qui les pousse à vivre reclus derrière les rideaux d’une vielle bâtisse. Elle est aidée par un trio de domestiques fraîchement débarqués après que les précédents ont mystérieusement disparus. Justement, des phénomènes étranges se produisent, comme si le manoir était habité par des créatures invisibles…

Pour son premier film Hollywoodien, Alejandro Amenabar exploite la brèche ouverte par le Sixième Sens. Le principal atout du film réside dans une mise en scène personnelle (scénario, effets de caméra, traitement de la lumière…) qui sait se démarquer du Sixième Sens, le modèle de M Night Shyamalan. En outre, les tenus de Nicole Kidman, les lieux, constituent autant d’éléments accrocheurs, souvenirs d’un certain cinéma anglais d‘ après guerre (les Innocents de Jack Cayton, par exemple…) qui confère à l’ensemble encore un peu plus de charme.

Néanmoins, le film ne peut tenir ses promesses. La grande réussite du Sixième Sens consistait à abuser le spectateur pour lui donner envie de revoir le film afin de constater la rigueur du jeu de faux semblants mis en place. Dans les Autres, en supprimant toute référence à une chronologie précise, le réalisateur se coupe l’herbe sous les pieds si bien que la résolution de l’énigme se retrouve entachée de zones d’ombres (pour ne pas dire incohérences…) qui enlève beaucoup d’aura au film. N’est pas M. Night Shyamalan qui veut…
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)