sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Code inconnu de Michael Haneke
Avec : Juliette Binoche, Bruno Todeschini, Thierry Neuvic
Un jeune homme lance une boulette de papier sur une mendiante provoquant une altercation avec un jeune noir. A partir de ce point de départ, le réalisateur alterne des séquences qui mettent en jeu différents personnages ayant assisté à la scène initiale…

Code inconnu demeure un film extrêmement intriguant : la narration, originale, n’offre que des tranches de vie qu’il faut systématiquement mettre bout à bout pour essayer de comprendre ce qui se passe à l’écran. Il en résulte que le film n’est jamais lassant, au contraire, il se révèle au fur et à mesure de plus en plus passionnant. Michael Haneke veut surtout montrer les difficultés à communiquer dans le monde, la violence sous toutes ses formes (physique, verbale, raciste ou mentale…) n’en étant que la conséquence inéluctable. Il y a en outre ce jeu systématique sur l’identité du personnage joué par l’exceptionnelle Juliette Binoche. Le réalisateur se plaît à brouiller la frontière entre la femme et l’actrice lors de scènes incroyables (la scène de la salle de musique…). Malheureusement, Michael Haneke a tendance à prendre le spectateur de haut avec une mise en scène plutôt austère (on a l’impression qu’il assène une vérité incontestable). Surtout, son propos reste légèrement démagogique et misérabiliste, car il ne propose pas de réelles solutions aux problèmes qu’il soulève. Malgré cela, Code inconnu reste un film qui révèle beaucoup de choses sur la société en partant de rien. C’est en cela qu’il est remarquable.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)