sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Monstres & Cie de Pete Docter
Avec : les voix de John Goodman/Jacques Frantz, Billy Cristal/Eric Metayer, Mary Gibbs/ Lola Krellenstein, Steve Buscemi/Dominique Collignon-Maurin
Le géant Disney tremble sur ses fondations. Le département d’animation traditionnel, en pleine restructuration, se trouve dans l’impasse et la division images de synthèse subit la concurrence farouche des studios Dreamworks, symbolisé par le succès planétaire de Shrek. Inutile de d’écrire que les studios de John Lasseter étaient attendus au tournant…

Les nouveaux monstres.

Le scénario de Monstres & Cie brode autour de ces fameux monstres de notre enfance qui nous terrorisaient petits. Vivants dans une autre dimension, ces derniers utilisent notre peur comme principale source d ‘énergie, une denrée que la Monstres & Cie se charge de collecter. Membre de cette compagnie, Sully et Bob Razoswski disputent le titre d’employé du mois à un certain Edgar. A la faveur d’une tentative de tricherie de leur rival, une petite fille, Bouh s’introduit dans Monstropolis, ce qui sème la panique dans la cité des monstres. Sully et Bob cherchent à la renvoyer chez elle par tous les moyens mais ils ne sont pas au bout de leur surprises…

Monstres & Cie surprend sur beaucoup de points, notamment les techniques d’animations époustouflantes. Les attitudes des personnages sont nettement plus vivants et certains détails sidèrent comme la fourrure de Sully. Mais le principal atout du film, réside dans sa capacité à construire un univers cohérent et peu référencé (par rapport à Toy Story) surtout à force de jouer avec les clichés les plus éculés (le monstre du placard…) . Là où Shrek se contente juste de critiquer sans originalité l’univers Disney, Monstres & Cie se permet aussi le luxe d’une réflexion pertinente sur l’industrie cinématographique et ses dérapages dans la course au profit. Drôle et soigné dans les moindres détails, le meilleur film de l’année jusqu’à présent, haut la main !
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)