sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Mon idole de Guillaume Canet
Avec : Guillaume Canet, François Berléand, Diane Kruger, Philippe Lefebvre, Clotilde Courau
Un roi sans divertissement.

Fasciné depuis toujours par les plateaux de télévision, Bastien doit pour l’heure se contenter d’un simple poste de chauffeur de salles pour les émissions d’un animateur vedette qui le méprise ouvertement. Malgré ce dernier, il parvient à rencontrer en personne son idole Philippe Broustal, producteur télé en vogue, et lui soumet un nouveau concept d’émission. Enthousiaste, Broustal accepte de travailler autour de ce nouveau projet et invite Bastien à passer un week end avec lui à la campagne…

Ceux qui attendent du premier film de Guillaume Canet, une satire au vitriol du petit monde de la télévision et de ses animateurs vedettes seront sûrement déçus d’apprendre que cet aspect demeure de loin le moins intéressant du film. En effet, Mon Idole ne décolle vraiment que lorsque le personnage interprêté avec brio par François Berléand dévoile son jeu. Plus qu’un nième animateur vedette, le producteur recherche avant tout une sorte de bouffon pour égayer ses journées et celles de sa jeune compagne. Le film repose sur le décalage de ce personnage pour qui ne peut s’amuser qu’en manipulant les autres, d’où de nombreuses séquences décalées, notamment le dîner et ses convives aux déguisements désopilants.

Pour son premier film derrière la caméra, Guillaume Canet effectue un travail de mise en scène remarquable, passant d’un genre à l’autre sans retenue si bien que l’on ne sait plus vraiment quelle attitude adopter devant certaines scènes. De plus, l’acteur surprend par sa maturite, sa capacité à renvoyer à toute une série de films noirs britanniques comme le méconnu The Collector réalisé de Wyliam Wyler et interprêté par Terence Stamp. Vivement le prochain !
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)