sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Un homme sans l'Occident de Raymond Depardon
Avec : Ali Hamit, Brahim Jiddi, Wodji Ouardougou, Hassan Yoskoï
Raymond Depardon adapte ici le célèbre récit de Diego de Brosset paru à la fin des annees quarante. Le film suit ainsi le parcours de Alifa, un des derniers hommes libres du Sahara, en ce début de vingtième siècle. Miraculé du désert, recueilli par des chasseurs, il deviendra un guide émérite tout en essayant de s’opposer au processus de colonisation.

Dans la première séquence du film, Alifa enfant, manque de mourir de deshydratation, et est sauvé in extremis par deux guerriers. Cette scène, associée à une musique ensorcelante, et surtout un noir et blanc d’une beauté presque irréelle suscite d’emblée une fascination pour un univers à la fois lointain, exotique et terriblement dangereux puisqu’on y meurt très facilement. Malheureusement, le film souffre du dispositif mis en place par Raymond Depardon. Le cineaste prive le spectateur des sous titres et ne lui offre que sa voix off, terriblement réductrice. Le film donne alors plus l’impression d’une suite d’aventures sans véritable liens entre elles que celle d’un récit parfaitement structuré. Il en résulte un film que l’on ressent plus qu’on ne le comprend.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)