sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Beuze de François Desagnat et Thomas Sorriaux
Avec : Michaël Youn, Vincent Desagnat, Zoé Félix, Alex Descas, Lionel Abelanski
Alphonse Brown, fils caché de James Brown, sort de prison et retrouve Scotch son ami d’enfance. Ils mettent au point ensemble un nouveau courant musical, à base de Rap et de Funk, baptisé le Frunkp, et décident de quitter Le Havre et leur Normandie natale pour percer dans le showbiz à Paris. En chemin, ils découvrent dans un bunker une malle au contenu étrange, de l’herbe surpuissante, qui ne tarde pas à leur attirer des ennuis avec la police et de dangereux truands…

Première bonne nouvelle, La Beuze ne sert pas la soupe à Mickael Youn, troublion halluciné du Paf français. Tous les personnages de cette comédie policière loufoque existent, certains s’avèrant particulièrement irrésistibles comme le policier incarné par Lionel Abelanski. Autre atout, le film ne se prend pas au sérieux et assume franchement son esprit déconnant et bordélique.

Evidemment, d’un point de vue cinématographique, il ne faut pas trop en demander et le film se distingue par une mise en scène minimale et une construction assez hasardeuse, voire baclée par moments. Néanmoins, malgré ces défauts évidents, La Beuze amuse et surprend pendant près d’une heure et demi de bonne rigolade.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)