sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Monsieur N. de Antoine de Caunes
Avec : Philippe Torreton, Richard E. Grant, Jay Rodan, Elsa Zylberstein, Roschdy Zem
« Il n’a qu’une bataille importante, c’est la dernière » disait l’empereur des français. Monsieur N. décrit son dernier combat, les dernières années de sa vie, exilé de force à Saint Hélène, un minuscule ilôt isolé au large de l’Afrique. Entouré d’une mini cour composée de fidèles généraux et d’intriguants, Bonaparte entre en conflit avec ses geôliers aux ordres du gouverneur Hudson Lowe. Comment l’empereur a t il pu accepter une telle retraite ? Quelles sont les circonstances qui ont accompagné sa mort, telles sont les questions auxquelles, le second film de Antoine de Caunes donne une explication fort originale.

Monsieur N. joue en effet sur plusieurs tableaux, une reconstitution historique soignée et le thriller policier à travers une énigme qui n’en finit plus de déchaîner les passions parmi les historiens. Opérant un subtile dosage, Antoine de Caunes livre un film atypique et très intéressant même si la mise en scène s’avère parfois limitée comme le jeu de certains acteurs, Philippe Torreton et Roschdy Zem que l’on sent par moments peu inspirés ou en décalage total. Mais puisque « L’Histoire est un mensonge que personne ne conteste », on pardonnera ces quelques fautes pour aprécier à sa juste valeur ce bon divertissement.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)