sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


L' Empereur et l'assassin de Chen Kaige
Avec : Gong Li, Li Xuejian, Zhang Fengyi, Sun Zhou
Au troisième siècle avant Jésus Christ, Ying Zhen règne sur l’empire de Qin. Il rêve de pouvoir accomplir la volonté de ses ancêtres et de réunifier les sept royaumes de Chine. Mais, il lui faut employer la ruse et la force pour parvenir à ses fins. Pendant ce temps, le royaume de Yan, menacé par l’empire Qin tente de convaincre un assassin, devenu mendiant, de reprendre du service pour supprimer Ying Zhen…

Présenté au festival de Cannes en 1999, L’empereur et l’assassin est une fresque historique de près de trois heures, divisée en cinq parties . A l’instar de Tigre et Dragon, le film décrit l’affrontement entre le bien et du mal. Mais ici, cet axe est doublé d’une réflexion passionnante sur le pouvoir et sa légitimité. Le film s‘apparente donc à une tragédie antique, aspect renforcé par une mise en scène somptueuse, alternant face-à-faces psychologiques et morceaux de bravoure . Ces séquences sont tout bonnement exceptionnelles avec des décors grandioses et un nombre incroyable de figurants. En fait, Chen Kaige propose un visuel époustouflant qui n‘est pas s‘en rappeller les films d‘Akira Kurosawa. On pourrait reprocher au film son intrigue un peu trop alambiquée mais malgré cette légère réserve, L‘empereur et l‘assassin reste un film éblouissant qu‘il faut voir absolument.

J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)