sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Extrano de Santiago Loza
Avec : Julio Chavez, Valeria Bertucelli, Chunchuna Villafane, Raquel Albéniz
Le Ballet des fantômes

Que peut-on dire des personnages de Extrano ? Santiago Loza entretient le mystère et c’est la grande force du film de Santiago Loza. « Il y a un temps qui ne m’appartient pas ni devant ni derrière, un temps que je n’atteins jamais », se lamente un des personnages, le film se fait l‘écho d’un quête métaphysique par delà les choses et le temps.

Axel, le héros de film singulier, attend vainement son heure. Chirurgien sans poste, il erre sans but dans une Argentine fantômatique. Au cours d’un cauchemar, il s’est vu enveli vivant avant de renaître sous la forme d’un arbre. Il rencontre par hasard une jeune femme enceinte, Erika avec laquelle, il essaie de reprendre goût à la vie..

La liason tant attendue n’aura pourtant pas lieu. Les personnages désincarnés de Santiago Loza se révèlent en effet incapables de réellement communiquer. Chacun vit dans un espace temps fragmenté et exclusif qui l’isole petit à petit des autres. L’auteur trouve ici une métaphore élégante de la situation politique de son pays confronté à une crise économique sans précédent.

Il y a bien sûr des échappatoires, de longues séquences de travelling, les déplacements du héros mais rien ne saurait empêcher sa fuite en avant vers les ténèbres. De la naissance à la mort, de l’accouchement de Erika à l’évocation du souvenir d’une ancienne colocataire décédée, rien, juste du temps, l’expérience saisissante des personnages de ce beau film mystérieux.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)