sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Bye bye love de Payton Reed
Avec : Renée Zellweger, Ewan McGregor, Tony Randall, Sarah Paulson, David Hyde Pierce
Dans les années 60, Barbara Novak triomphe grâce à son best-seller « l’amour non merci ». Le livre entend émanciper les femmes du monde entier, prônant notamment l’abstinence sexuelle pour contrarier la domination masculine. Les femmes se révoltent donc et le cauchemar des hommes commence. C’est sans compter sur Catcher block, un journaliste mondain, séducteur de ces dames. Il espère charmer Novak pour lui montrer qu’elle se trompe. Entre les deux, commence alors un étrange jeu de séduction…

Comme toute comédie romantique qui se respecte, Bye Bye Love ne repose que sur une bonne idée qui se révèle bien vite limitée. La reconstitution de l’époque - hommage aux comédies romantiques des années 60 oblige – impressionne mais elle ne parvient pas à masquer l’indigence et les invraisemblances du scénario. Le film souffre aussi du peu de sympathie qu’inspire le couple vedette au jeu quelque peu forcé. S’il est vrai que l’on peut trouver du charme à cette fantaisie légère construite autours des rivalités hommes femmes, il faut bien reconnaître que Bye Bye Love reste un petit peu léger en regard des dernières productions du genre.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)