sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Son frère de Patrice Chéreau
Avec : Bruno Todeschini, Eric Caravaca, Maurice Garrel, Antoinette Moya, Robinson Stévenin
« Mon frère est venu me dire qu’il allait exploser ». Luc n’avait pas revu Thomas depuis longtemps. L’homme qui est venu lui annoncer sa mort prochaine est presque devenu un étranger. Ce n’est donc pas un frère mais un parfait inconnu que Luc va aider. Ensemble, les deux frères vont reapprendre à se connaître, se remémorer des souvenirs communs. Un dialogue s’installe entre eux et avec le spectateur pouir témoin, un étrange balancement perpétuel entre le présent et le passé, histoire de rattrapper le temps perdu.

Sur la lancée de Intimité, Patrice Chéreau signe une nouvelle épure poignante, construite cette fois-ci, autour d’un corps meurtri. Ce corps, dégradé par la douleur, figure une émotion d’une rare intensité. Au fond peu lui importe l’issue finale de ce combat perdu d’avance, tout passe ici par une économie de gestes et de mouvements, l’observation cruelle de l’avancement de la maladie, des symptômes au renoncement inévitable. Mais, Patrice Chéreau en fait trop, il multiplie certains détails cliniques inutiles et le film, cloisonné dans le blanc glaçant d’un hôpital, perd de sa force. Heureusement, de très belles scènes viennent sortir le film de cette torpeur, en particulier ce voyage en Bretagne sur les terres familiales. Fausse convalescence mais véritable résurrection, cette belle échapée marque la révèlation de ce corps au monde.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)