sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


I Robot de Alex Proyas
Avec : Will Smith, Alan Tudyk, Bridget Moynahan, Chi McBride, Bruce Greenwood
En 2035, les robots assistent désormais les hommes dans leur tâches quotidiennes. A la veille du lancement d’une nouvelle génération d’androïdes, Alfred Lanning, un éminent chercheur en robotique est mystérieusement assassiné. Le détective Del Spooner mène l’enquête et ses premières investigations l’amènent à arrêter Sonny, un robot suspecté du crime. Pourtant les lois de la robotique sont formelles, les robots ne disposent pas de la faculté de tuer…

De Alex Proyas (Dark City, The Crow), on attendait un peu plus que ce film d’anticipation très conventionnel dans sa structure et son déroulement. Bien qu’inspiré par une nouvelle de Isaac Asimov, l’intrigue de I Robot joue une nouvelle fois avec cette idée que les machines pourraient se retourner contre leurs créateurs. Ce thème surexploité sert de base à un film très spectaculaire mais dénué de la moindre originalité. I Robot affiche ainsi une structure très jeu-vidéo dont chaque scène se présenterait comme un niveau, le passage imposé par un scénario extrêmement linéaire.

Dans le rôle de Del Spooner, Will Smith apporte une touche d’originalité bienvenue notamment quand le film évoque sa double nature, homme et machine. Mais Alex Proyas n’explore pas cette idée préférant adopter progressivement les conventions du blockbuster hollywoodien jusqu’à renier sa propre personnalité. Un spectacle agréable mais sans génie.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)