sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Mauvaise Education de Pedro Almodovar
Avec : Gael Garcia Bernal, Javier Camara, Fele Martinez, Daniel Gimenez Cacho, Lluis Homar

Les gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux

Almodovar n'est décidément pas un réalisateur comme les autres. Qui d'autre que lui aurait été capable de réaliser La mauvaise éducation sans ridiculiser le sujet ? Qui d'autre que lui peut aujourd'hui traiter de la transsexualité et de la pédophilie sans verser dans le voyeurisme et/ou le larmoyant ? Qui d'autre, enfin, arrive à faire passer autant de sentiments dans ses films en dissertant sur le cinéma ?

Puisqu'en fait c'est de cela dont il s'agit dans son dernier film : concilier un cinéma qui fait du cinéma son propre sujet de réflexion avec un cinéma émotif dans lequel les êtres se déchirent, se retrouvent, s'aiment, en un mot, vivent.

Almodovar depuis quelques films (Tout sur ma mère) a franchi un cap dans sa carrière. Plus mature, plus maîtrisé, il fait plus que confirmer toutes les potentialités que son immense talent laissait déjà plus qu'entrevoir dans Femmes au bord de la crise de nerf et autres Kika.

Mais c'est surtout cette faculté de nous planter face à des thèmes qui touchent à quelque chose de malsain au fond de nous qui interpelle chez Almodovar. C'est un infirmier amoureux d'une de ses patiente dans le coma au point de la mettre enceinte dans Parle avec elle, c'est un homme prêt à se faire passer pour son frère décédé pour réussir sa carrière dans le cinéma dans la Mauvaise Education.

C'est ce côté "poil à gratter" qui fait que non seulement qu'Almodovar est un cinéaste indispensable dans une période de "produits" standardisés mais aussi qu'Almodovar sort de son rôle de cinéaste pour nous forcer à regarder en face ce que trop souvent nous refusons de voir. Alors Bravo et merci.
G.P.L. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)