sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Comme une image de Agnès Jaoui
Avec : Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Marilou Berri, Laurent Grevill, Virginie Désarnauts, Keine Bouhiza
Au centre du second film de Agnès Jaoui, Etienne Cassard, écrivain à succès en panne d’inspiration. Redouté de tous, il détient pourtant le pouvoir et tous les personnages gravitent autour de lui : sa fille Marilou, vingt ans, complexée par sa silhouette, Sylvia sa professeur de chant, Pierre son compagnon qui cherche en vain à publier son premier roman…

A travers le miroir du monde de l’Edtion parisienne, Agnès Jaoui analyse les petites servitudes et les préjugés de notre époque. Le film repose sur le scénario de Jaoui et Bacri, une écriture alerte et ciselée qui fait souvent mouche. Chaque personnage se voit ainsi confronté à ses lâchetés et se voit donner l’opportunité de se remettre en question.

La démarche laisse néanmoins quelque peu perplexe. Seuls la jeune fille mal dans sa peau et son ami beur trouve grâce aux yeux de Agnès Jaoui par ce qu’ils restent les seuls personnages à ne pas juger les autres pour ce qu’ils représentent. Le film verse alors dans un discours convenu et assez démagogique sur la « beauté des laids ». Fort de ce constat, la cinéaste rejette à la marge les autres personnages et adopte une posture à la fois juge et parti assez prétentieuse. Terrible constat, il manque à Comme une image, ce qui faisait l’éclat du Goût des autres, de l’empathie pour ses personnages.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)