sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Mondovino de Jonathan Nossiter
Avec : Un documentaire de Jonathan Nossiter

Cinéaste et sommelier, Jonathan Nossiter nous entraîne à travers la planète à la rencontre du Mondovino, le vin du monde et ceux qui le fabriquent. C’est le côté le plus réjouissant du voyage. Jonathan Nossiter promène sa caméra numérique aux quatre coins de la planète et interroge les différents acteurs du vin. Viticulteurs, importateurs, œnologues et critiques, ils ont chacun leur mot à dire et des convictions à défendre.

Plus qu’une carte postale, et l’évocation du terroir, le film donne surtout un aperçu de la mondialisation en marché observée ici à travers l’industrie du vin. Le cinéaste oppose ainsi les vins du terroir au vins « globalisés » mis en bouteilles par de riches exploitations californiennes. Il pointe du doigt l’influence excessive accordée au critique américain Robert Parker ainsi que celle de son ami Michel Rolland, œnologue conseiller des plus grands vignobles de la planète et partisan de vins formatés et facilement identifiables. Plus qu’une industrie et un business, Mondovino dénonce l’uniformisation des goûts et « ces vins qui bluffent » pour reprendre l’expression de Alice de Montille

Le film possède quant même ses défauts, sa longueur même dans une version raccourcie d’une demi heure et quelques disgressions faciles et inutiles, notamment le rappel de la collaboration entre certains exploitants bordelais et le régime de Vichy. Ce petit monde possède ses secrets de famille inavouables, ses luttes de pouvoir incessantes (hilarant conflit entre l’Empire Mondavi et un petit village communiste) et ses figures singulières comme Hubert de Montille. Viticulteur et poète, ce dernier s’amuse des divergences qui opposent sa fille et son fils. Drôle et attachant, sa présence à l’écran nous rappelle que la culture de la vigne reste avant tout un héritage qui se transmet de père en fils/fille mais aussi avec humour ici entre un cinéaste et son public.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)