sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Les Indestructibles de Brad Bird
Avec : les voix de Craig T. Nelson, Holly Hunter, Samuel L. Jackson, Jason Lee, Brad Bird

A quoi ressemble un film issu des studios Pixar raté ? Il se pourrait bien qu’il ressemble aux aventures de ces Indestructibles. Evidemment, au fil des ans, les équipes de John Lasseter et Andrew Stanton ont imposé de nouveaux standards dans le monde de l’animation si bien que même décevant, le film de Brad Bird demeure un spectacle divertissant et plutôt agréable à regarder..

Le gros problème du film réside dans son sujet. Pour la première fois, les équipes Pixar n’ont pas inventé un monde purement imaginaire., terrain propice à toute sorte d’expérimentation parodique délirante. Au contraire, Les Indestructibles s’inscrit dans un genre facilement identifiable, le film de super héros, un pari risqué puisque le public dispose de nombreuses références. L’univers rétro-futuriste du film apparaît dès lors extrêmement familier et les rares trouvailles visuelles du film ne parviennent plus à suspendre.

Plus généralement, transparaît une certaine paresse décliné en d’inquiétants symptômes : intrigue faible, personnages peu intéressants et surtout une terrible chute de rythme en plein milieu. Le film semble aussi viser exclusivement un public jeune ce qui n’était pas le cas de productions plus récentes – Monstres & Cie, Le Monde de Nemo – qui affichaient une double grille de lecture. En dépit d’une maîtrise technique impressionnante, et de quelques passages de pure folie, Les Indestructibles nous laissent quelque peu désabusés, semblables à des enfants qui ne croiraient plus au Père Noël.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)