sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


A Corps perdus de Sergio Castellitto
Avec : Sergio Castellitto, Penélope Cruz, Claudia Gerini, Angela Finocchiaro

Vertiges de la passion

On connaît Sergio Castellito acteur, dirigé notamment par Marco Bellochio ou Jacques Rivette (Le Sourire de ma mère, Va savoir), on connaît moins le cinéaste. Il adapte ici le roman de son épouse Margareth Mazzantini, Non Ti Muovere (Ecoute moi en V.F.), mélodrame cru et sans artifices, immense succès en Italie.

Angela la fille d’un chirurgien est renversée par un automobiliste. Sous le choc, son père Timoteo laisse à un collègue le soin de l’opérer. Commence alors un étrange monologue du père désemparé à l’adresse de sa fille, la terrible confession d’un homme rongé par le poids du souvenir.

Retour dans le passé avant la naissance de Angela. Timoteo rencontre Italia, une jeune femme paumée des bas quartiers. Elle lui offre un verre d’eau un après-midi de canicule, il la viole pour tout remerciement. Il revient pourtant régulièrement lui rendre visite et finit par s’attacher à elle. Cette femme simple et triste lui offre ce que son épouse, une jolie bourgeoise conformiste lui refuse…

Sergio Castellito s’éloigne progressivement du livre original pour donner une vision plus personnel. Plus brutal, A corps perdus brise les règles du mélodrame et ose afficher sur l’écran une certaine bestialité notamment lors des ébats de Timoteo et de son amante. Porté par des acteurs remarquables, A corps perdus colle ainsi au plus près des pulsions qui animent ces personnages. On retrouve amplifié la lucidité de Margareth Mazzantini, sa capacité à disséquer les contradictions d’un homme tiraillé entre confort bourgeois et son amour naissant pour sa maîtresse. A l’instar du livre, un portrait sans concession d’où émerge une terrible vérité : derrière chaque homme se cache peut être un imposteur.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)