sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Profils Paysans II: le quotidien de Raymond Depardon
Avec : un documentaire de Raymond Depardon

Paysans en sursis

Après 10ème Chambre Instants d’audience, Raymond Depardon continue son exploration du monde rural, un travail commencé en 2001 avec L'Approche. Le cinéaste retourne donc sur les terres de Lozère, Ardèche et Haute Loire et retrouve ces paysans avec lesquels, il avait finalement sympathisé.

On retrouve une fois de plus tout ce qui fait la force du documentaire, neutralité d’une mise en scène qui prend son temps pour capter la parole des paysans, présence jamais trop encombrante, ni trop détachée de son sujet, juste à hauteur d’homme.

Le film s’ouvre sur l’enterrement de l'un des protagonistes du précédent volet. Gardant ses distances, Raymond Depardon filme la cérémonie de loin. Le cinéaste évoque ainsi la disparition programmée d’un monde oublié, celui de paysans en sursis. Sensible mais sans sentimentalisme, le film partage leurs problèmes, héritages difficiles à transmettre, contraintes du métier, difficultés pour les jeunes de s’installer.

Devenues minoritaires, ces personnes vivent désormais la désertification des campagnes de plein fouet. Notez bien l’intitulé du documentaire, dans Profils Paysans, il n’est pas question d’agriculteurs mais de paysans solidaires saisis en quelques instantanés par la caméra de Raymond Depardon. C’est la force du documentaire. Entre les paysans et le cinéaste plus de méfiance mais de la reconnaissance mutuelle.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)