sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Couperet de Costa-Gavras
Avec : José Garcia, Karin Viard, Ulrich Tukur, Olivier Gourmet

Cadre spécialisé dans la fabrication du papier, Bruno Davert connaît une longue période de chômage. Malgré le dévouement de sa femme Marlène, il déprime persuadé d’être trop vieux pour décrocher un nouveau poste. Basculant progressivement dans la folie, il se décide à éliminer tous ses concurrents potentiels…

Inspiré d’un polar de Donald Westlake, le Couperet aborde le thème encore relativement peu exploité du chômage des cadres et ses conséquences. Plus proche de L’Adversaire que de L’Emploi du temps, le film de Costa Gavras n’hésite pas à donner corps au plan dément de Davert pour mieux souligner l’absurdité d’un système qui en portant la compétition entre individus à son paroxysme en arrive à légitimer le crime comme instrument de promotion sociale.

Le message fort, le film de Costa Gavras nettement moins car le cinéaste préfère inscrire le Couperet dans un registre plus proche de la comédie noire. Il en résulte quelques scènes surréalistes comme celle où derrière un rival potentiel, Davert découvre un simple serveur ou un vendeur de costume complexé par sa calvitie. Un sujet aussi brûlant et grave méritait peut être mieux que ces envolées burlesques même si derrière la critique simpliste du capitalisme pointe le regard désabusé d’un cinéaste sur une société de plus en plus désincarnée.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)