sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Lemming de Dominik Moll
Avec : Laurent Lucas, Charlotte Gainsbourg, Charlotte Rampling, André Dussolier

La Tentation du pire

Alain Getty a tout pour lui: une jeune femme ravissante, une jolie maison, et un travail d’ingénieur en domotique passionnant. Cette existence paisible vole soudainement en éclat. Alain invite son patron et sa femme à dîner. Les convives arrivent en retard. Ils se sont disputés, il l’a encore trompée. Elle l’insulte avant de s’en prendre « à la maison merdique » des Getty. D’autres événements étranges se succèdent...

Dominik Moll exploite un peu plus la veine fantastique de son précédent long métrage, Harry un ami qui vous veut du bien. Dans Lemming, il renoue avec l’essence même du fantastique, intrusion de l’étrange dans le plus banal des quotidiens. Il prend la forme d’un petit rongeur d’Europe du nord. La réussite du film tient alors dans l’absence de relations de causes à effets, brouillant un peu plus la frontière entre réel et imaginaire.

Les évènements peuvent donc librement s’enchaîner sans réel lien logique, mettant progressivement à jour les personnalités fracturées du couple Getty. Si Bénédicte semble rapidement s’abandonner, hantée par le fantôme d'Alice, Alain résiste pour mieux tomber. Il assume mal ses pulsions contradictoires. Sa caméra volante en est le parfait exemple. L’instrument de prévention de la première séquence du film devient un objet de flicage pour un homme rongé par la jalousie. Seul un meurtre pourra le guérir de ses pulsions dans un accès de violence incontrôlable, explosion de tous les repères, changement des règles du jeu à partir desquelles une vie nouvelle peut s’organiser.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)