sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


PTU de Johnnie To
Avec : Simon Yam, Suet Lam, Ruby Wong, Maggie Shiou

Une nuit ordinaire dans les rues d’un quartier populaire de Hong-Kong. Alors que les gangs se livrent à leurs traffics quotidiens et règlent leurs comptes, la police patrouille et tente tant bien que mal de faire respecter la loi. Ces deux univers se rejoignent progressivement le temps d’une nuit particulièrement agitée, la faute d’un seul homme, l’inspecteur Lo. A la poursuite d’un petit truand, ce vieux policier glisse sur une peau de banane et et se retrouve à terre inconscient. A son réveil, il constate que son arme de servce a disparu. Persuadé qu’elle va servir à commettre un meurtre, il demande de l’aide à Ho, un collègue des unités spéciales…

Au style spectaculaire et flamboyant de Breaking News, Johnnie To oppose ici un petit exercice de style aussi vain que virtuose. Concentré sur une nuit et un tout petit périmètre, l’intrigue avance à un rythme lent où le cinéaste joue la carte intimiste sans réellement développer ses personnages. Surtout, certaines scènes cassent la dynamique parce qu’elles durent quelques secondes de trop, l’assassinat du truand au début du film, le tabassage d’un suspect, l’exploration d’un immeuble. Reste une efficacité redoutable, un gun fight final superbe, l’utilisation comique du téléphone portable et le portrait original de la communauté policière, des flics prêts à tout par solidarité quitte à franchir la ligne jaune de l’illégalité. Autant d’élements parfaitement maîtrisés mais qui ne font pas oublier la puissance visuelle d’un Infernal Affairs ou de Breaking News du même auteur.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)