sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Delwende de S. Pierre Yameogo
Avec : Blandine Yameogo, Célestin Zongo, Claire Ilboudo

Un petit village comme il en existe des milliers en Afrique. Alors qu’une étrange épidémie frappe les enfants, les adultes organisent une cérémonie ancestrale afin de conjurer le mauvais sort. Des sorcières sont ainsi désignées et bannies : parmi elles, Napoko obligée de fuir vers la capitale. C’est sans compter sur le courage de sa fille Pougbila bien décidée à faire éclater la vérité.

Delwende ressemble à s’y méprendre à Mooladé. Comme dans le film de Ousmane Sembane, on retrouve une certaine prédisposition pour la fable ainsi qu’une critique virulente de ces traditions ancestrales qui rongent l’Afrique. Tout au plus, le film de S. Pierre Bamogo apporte une dimension quasi-documentaire lorsqu’il suit Napoko réfugiée dans un auspice misérable de la capitale. Pour le reste, Delwende se contente de rapporter une histoire édifiante à laquelle l’interprétation un peu hasardeuse des comédiens et quelque peu hasardeuse ne rend pas service. A vrai dire, Delwende déçoit parce que le film n’apporte rien de nouveau. On peut donc lui préférer le film plus viscéral de Ousmane Sembene.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)