sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Accident Nocturne de Patrick Modiano, Gallimard
 
Ronde de nuit

Il faut bien commencer par le début. Le début, c’est ici un mystérieux accident place de la Concorde. Le narrateur du roman, renversé par une voiture arpente alors les rues de la capitale à la recherche d’une conductrice qui lui semble familière même s’il n’est pas parvenu à la reconnaître…

Patrick Modiano n’a plus rien à prouver. On pourrait craindre que ne vienne s’installer une certaine routine dans son œuvre, et pourtant, l’auteur de La Rue des petites boutiques obscures parvient toujours à envoûter les lecteurs. Au fil des livres et des déambulations nocturnes, le romancier redessine la carte de Paris. Dans Accident nocturne, plus que jamais, il joue à brouiller les pistes, souvenirs de jeunesse - le souvenir d’un père énigmatique - et épisodes purement fictifs. Certaines adresses n’existent plus, certains personnages jouent un double jeu, et la chronologie vole en éclat à mesure que le narrateur s’égare dans ses souvenirs.

L’écriture se nourrit de hasards, de coincidences étranges et procure un étrange sentiment d’amertume et de mélancolie malgré les illusions de la fiction. A la fois épurée et relativement complexe, elle entraîne les lecteurs dans un jeu de piste haletant à travers l’inconscient d’un homme brisé par ses blessures secrètes. Plus qu’une nouvelle ballade nocturne, Patrick Modiano signe une évocation d’un Paris informel aux résonnances autobiographiques inattendues et magnifiques.

Editions Gallimard, 147 pages, 15 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)