sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Sur la plage de Chesil de Ian McEwan, Gallimard
 

Histoire d’un ratage

Cela devait constituer le plus beau jour de leur vie, le passage à un âge adulte où tout devient enfin possible. Mais pour Edward et Florence, le mariage tourne au fiasco. Plus que la cérémonie en elle-même, les deux époux, encore vierges, appréhendent la nuit de noces. Le sexe dégoûte la jeune femme tandis que son futur mari malgré son impatience craint de ne pas être à la hauteur. Un drame se noue dans la suite nuptiale d’une vieille demeure élisabéthaine pour trouver son triste dénouement sur les plages de galets alentours de la baie de Chesil...

Ce nouveau roman signé Ian Mc Ewan surprend d’abord par sa brièveté inhabituelle. L’auteur se livre pourtant à une étude psychologique d'une précision extrême, mettant à jour les ambigüités de ses jeunes héros pris dans une époque où le fait d’être jeune représente encore un handicap et où les mœurs restent encore très rigides. Aux yeux d’Edward, le mariage n’est que le moyen d’assouvir ses désirs et de rentrer de plein pied dans une vie d’adulte. En revanche, le dégoût que le sexe inspire à Florence tient surtout à une conception patriarcale du couple où la femme ne peut s’épanouir que dans le rôle d’une mère au foyer. La jeune étudiante, joueur de violon virtuose aspire à de plus nobles ambitions. Elle veut former un quatuor et donner des concerts à Londres.

Les positions des jeunes mariés sont difficilement réconciliables. Leur amour aurait néanmoins pu combler le fossé qui les sépare mais aucun d’eux ne parvient à esquisser le geste qui aurait pu sauver leur couple. Leur vie a irrémédiablement basculé cette nuit-là sur les plages de Chesil. Ironique, le roman d’Ian Mc Ewan glisse lentement de la description d’un désamour à quelque chose de plus tragique et poignant, le vague sentiment d’avoir raté sa vie.

Editions Gallimard (Du Monde entier), 148 pages, 16.90 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)