sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Jon Spencer Blues Explosion
"Plastic Fang"
(Mute/Labels)

Tarzan des jungles citadines, Jon Spencer rallie de ses éructations et de ses vrombrissements toute la faune rock des contrées polluées. L'homme élevé au son rocailleux, s'il a su lier plus d'une Jane à ses lianes, demeure plus que jamais assoiffé de la chose rock. Porté par ses fidèles acolytes, Judah Bauer - l'homme qui voulait pas qu'on fasse écouter la musique du Blues Spencer Explosion à JL Hooker (cf lien plus bas) tellement il avait honte de paraitre devant le Bluesman pour l'interviewer- et le fougueux Russell Simins, Jon Spencer commence par nous baffer façon "Sweet N Sour". Du coup, "She Said" passe platement et on se relève en disant que le Blues Explosion c'est plus que c'était. Cette insolence on la paye très chère : "Money Rock'N'Roll" est bien placé et on ne peut que constater les dégats qui empireront avec des "Killer Wolf" et des "Shakin' Rock'N'Roll". Plastic Fang est rustre et essentiellement rock. A prendre ou à laisser, le Blues Explosion ne fait pas dans la demi-mesure.

BSGD
(bsgd [AT] purjus [POINT] net [*]) 

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)