sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Slayer
"God Hates Us All"
(Mercury/Universal)

Etrangement, Slayer n’a jamais été ma tasse de thé. Trop violent à l’époque où adolescent j’écoutais des groupes comme Iron Maiden ou Metallica et surtout bien malsain si on se réfère à l’album Reign in Blood et à sa chanson d’ouverture Angel of Death qui parle d’Auschwitz. Slayer reste un groupe ambigu, surtout quand au détour d’une interview un des membre évoque ses réminiscences pour le troisième Reich…

Revenons à ce dernier album. Le groupe existe depuis 20 ans mais doit aujourd’hui supporter la concurrence de nouveaux collectifs comme les Slipknots. Les morceaux sont souvent construits sur me même principe : une intro puis un couplet avec un éventuel refrain puis une cassure avec solo de guitare et rythmique accéléré, bref l’explosion de vos tympans ! Le groupe ne fait pas dans la dentelle, et reste plus dérangeant qu’un Slipknot avec ses paroles profondément anti-chrétiennes (Disciple) et ambiguës (entre auto défense et appel au meurtre…). Surtout, les musiciens ralentissent le rythme des morceaux et rendent le son plus lourd (Threshold), ce qui accroît l’impression de se prendre une claque mémorable. Pourquoi en parler alors ? Parce qu’il s’agit de sacrés (ils ne doivent pas aimer ce terme !) bons musiciens. Slayer prouve une fois de plus à ses détracteurs, que malgré les années, il reste un des groupes majeurs du Trash. En conclusion, un album indispensable pour les fans de trash, pour les autres, laissez tomber !

Amnesic Android
(amnesic [POINT] android [AT] caramail [POINT] com [*]) 

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)