sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Bed
"Spacebox"
(Ici d'ailleurs / Labels)

Sous ce patronyme aussi court qu'énigmatique se cache une des plus belles musiques composées depuis des lustres de par chez nous… Benoit Burello (BB) est le polyinstrumentiste à l'origine de ce projet.

Son album précédent "The Newton Plum" en 2000 nous avait permis de nous familiariser avec ses chansons intemporelles, à l'érudition aussi discrète que savante. Les influences étaient alors très nettes et la trace de Talk Talk / Mark Hollis indélébile dans cette écriture aérée et spacieuse (Benoit Burello ira jusqu'à imiter les accidents sonores enregistrés pendant la session mythique de "Laughing Stock" - dernier album de Talk Talk et seul et unique disque à sauver de votre discothèque en cas d'incendie)

Cet album avait ainsi permis de découvrir un talent déjà immensément mature ; les 5 années de lente gestation avant sa parution ayant du y être pour beaucoup…

La découverte de "Spacebox", son nouvel album, confirme les grands espoirs placés dans le bonhomme. Elle permet déjà de retrouver cette voix magnifique, adulte et légère (Robert Wyatt es tu là ?), et cette propension géniale à écrire des morceaux uniques, d'une grave légèreté, aussi aérés que précis.

Elle permet également d'apprécier l'évolution accomplie en seulement 2 ans, l'ouverture aux influences pop et jazz, influences digérées et non calquées artificiellement.

Contrairement à "Newton Plum" que BB avait composé seul dans sa cuisine, BB est cette fois accompagné de musiciens rencontrés dans diverses formations aussi éparses qu'essentielles (le batteur Jean-Michel Pires fait ainsi partie des Married Monk, groupe rennais honteusement sous-estimé). Il réussit l'exploit d'intégrer ces nouveaux éléments à sa propre grammaire afin d'enrichir son univers pourtant si personnel

Les morceaux peuvent alors se permettrent d'aller très loin et de nous amener comme bibi (tout doucement) - comme c'est le cas pour The Wood Bunch - sur plus de 9 minutes vers des plages musicales où on se dit, finalement, que l'on a entendu bien plus que de la musique… la simple expression de la beauté.

BriSSSS 
>> achetez ce disque sur Amazon.fr >>

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)