sommaire
disques
agenda
@ interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

Aroah : une riot-girl réservée...

1 2 3 4

L'affiche du festival Cabaret Frappé 2002 à Grenoble était encore une fois éclectique et audacieuse, et a réussi à faire rimer intransigeance artistique et succès public. Aux côtés des têtes d'affiche comme Joseph Arthur, Dominique A. ou Femi Kuti, les Grenoblois, pure souche ou de passage, ont ainsi pu découvrir Red, Laetitia Sheriff ou le projet solo de Mark Huygens. Le soir de la prestation croisée Red/Laetitia Sheriff du 26 juillet, une jeune musicienne était venu animer l'apéro du jardin de ville sur la Guinguette (concerts gratuits dans le cadre du Cabaret Frappé). Mi-espagnole, mi-américaine, Aroah présentait devant une assemblée curieuse et attentive quelques chansons de son intimiste et touchant premier album long format, sorti depuis chez Acuarela en novembre.
Accompagné de ZoA de Radio Campus Grenoble, PurJus est allé discuter avec la jeune femme sur sa musique, sur son label et sur ses aspirations en termes d'évolution musicale.

Cette interview, une fois n'est pas coutume sur PurJus.net, a été traduite en français.

Bonjour. Pourrais-tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton actualité ?
Mon nom est Irène. Il y a 2 ans j'ai commencé à enregistrer sous le pseudonyme d'Aroah, plus comme un nom de groupe qu'un projet solo. Après 2 EP, un toute seule et un split avec Nacho Vegas, je viens juste de finir l'enregistrement d'un album entier, "No Podemos Ser Amigos". Et aujourd'hui j'ai l'opportunité de venir jouer au festival Cabaret Frappé à Grenoble, 2 soirs de suite. C'est sympa parce que ce sont mes premiers concerts après l'enregistrement de l'album.

Est-ce la première fois que tu joues en France ?
Non, j'ai fait 2 concerts avec Nacho Vegas à Paris et Limoges après une tournée de 18 dates en Espagne.

Tu évoques Nacho Vegas, comment es-tu entré en contact avec les gens d'Acuarela ?
En fait Nacho Vegas n'est pas sur Acuarela (ndr : c'est vrai, boulette...), mais il a sorti des disques sous le nom de Diariu. C'est un projet intéressant car c'est chanté en "asturiano", une des différentes langues parlées en Espagne. Il connaît Jesús d'Acarela bien sûr, mais son album est en fait sorti sur un petit label, Limbo Star. A l'origine du Ep avec Nacho Vegas, Jesús et Nacho voulait faire un projet commun Acuarela/Limbo Star, et Nacho était intéressé pour travailler avec moi, et par admiration réciproque on a décidé d'enregistrer ce EP.

la suite (2/4)

< autres interviews <





Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)