sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Flandres de Bruno Dumont
Avec : Samuel Boidin, Adélaïde Leroux, Henri Cretel, Inge Decaesteker

Une guerre qui ne dit pas son nom

Des tristes plaines du Nord au désert d’un pays lointain, Flandres rappelle un principe fondateur du cinéma de Bruno Dumont. Le cinéaste travaille l’homme, c’est sa matière première. Le parcours de Demester illustre ainsi une large palette de sentiments de la colère à l’amour en passant par la peur, la jalousie, la lâcheté. Bruno Dumont saisit le quotidien de cet agriculteur des Flandres avec un réalisme saisissant : travaux à la ferme, réunions au bar avec les amis, étreinte sans passion avec son amie d’enfance Barbe.

Vient ensuite le temps de la guerre. Appelé, Demester s’engage sans broncher, destination un pays lointain et désertique, des images qui nous semblent familières de la guerre d’Algérie à l’Irak. Des images viscérales aussi. L’Humanité que traque sans relâche le cinéaste cède devant la barbarie et l’effacement de soi au profit d’une logique de groupe dont le viol collectif demeure la plus parfaite illustration. La vengeance de la victime sera aussi terrible qu’illogique, suppliciant sous le regard de ses compagnons le seul soldat qui ne l’a justement pas violée.

En écho, Barbe perd progressivement la raison comme si témoin des exactions commises par ses compagnons, elle en partageait la culpabilité. J’ai tout vu confie-t -elle à Demester pour enfoncer le clou. Des forces contraires perturbent le déroulement du film. La présence du désert renvoie à 29 Palms, à son dénouement extrêmement brutal mais contre toute attente, Bruno Dumont déjoue le piège, celui d’un film qui ne serait plus qu’une démonstration facile. Au contraire, un certain espoir baigne la fin du film, la déclaration d’une homme que la proximité avec la violence du monde n’a pas encore totalement ravagé, un homme encore capable d’un geste de tendresse, un homme en lutte avec lui même, avec toute ses faiblesses mais aussi ses qualités.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)