sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Science des rêves de Michel Gondry
Avec : Gabriel Garcia Bernal, Alain Chabat, Charlotte Gainsbourg, Miou-Miou

Stéphane Miroux rentre en France après une longue absence. Sa mère Christine vient de lui trouver un travail de maquettiste chez un fabricant de calendriers. Mais sur place, Stéphane déchante : ce poste met peu en valeur sa créativité et la routine le guette au plus mauvais moment, alors qu’il cherche à séduire sa ravissante voisine Stéphanie dont il est tombé amoureux…

Pour se faire remarquer, Stéphane compte bien utiliser son imagination fertile car le jeune homme vit à travers ses propres rêves. Entre fantasme et réalité ; le nouveau film de Michel Gondry projette l’univers expérimental de Stéphane dans le quotidien morose d’une grande ville sinistre. Malheureusement, le cinéaste ne retrouve jamais la fantaisie de ses précédents films.

Plus trivial, La Science des rêves enchaîne des vignettes inégales qui ne parviennent jamais à atteindre la moindre intensité. Quelques bonnes idées comme la machine à remonter le temps d’une seconde ou l’ouverture avec la recette des rêves ne suffisent pas. Le film se complait dans un esthétisme vieillot, celui du Human Behaviour de Björk, clip réalisé par Gondry. C’était en 1993 et nous sommes aujourd’hui en 2006. Entre temps, Katsuhiro Ishii nous a livré le fabuleux Taste of Tea
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)