sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Quand j'étais chanteur de Xavier Giannoli
Avec : Gérard Depardieu, Cécile de France, Mathieu Amalric, Christine Citti

Afin d’oublier Paris et un chagrin d’amour, Marion part s’installer dans la région de Clermond Ferrand. Elle rejoint une importante agence immobilière locale dirigée par son ami Bruno. Au cours d’une soirée dansante organisée dans une salle de bal, elle fait la connaissance de Alain Moreau, chanteur populaire, jouissant d’une réelle renommée dans la région. Il tombe amoureux d’elle mais la jeune femme hésite, la faute à l’âge et à ses récentes blessures sentimentales. Ils restent néanmoins amis au gré des hauts et des bas qui ponctuent la carrière du chanteur…

Xavier Giannoli cède à une certaine facilité avec ce nouveau film aux contours assez lisses, exaltant une nouvelle fois la France profonde. Sun un canevas similaire, l’amitié d’une jeune femme et d’un homme d’âge mûr, Sofia Coppola avait surpris avec Lost in Translation, film autrement plus sophistiqué mais aussi plus drôle et finalement plus émouvant. Car ce ne sont pas les chansons de Michel Delpech ou de Julio Iglesias qui séduiront un public jeune. Fort heureusement, l’interprétation sauve le film. Cécile de France n’a jamais été à la fois aussi rayonnante et fragile. Quant à Gérard Depardieu, il excelle dans le rôle du chanteur populaire, démontrant un talent que l’on avait fini par oublier à force de navets. Sa performance constitue d’ailleurs la principale curiosité d’un film plaisant mais il faut bien l’avouer un peu ringard…
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)