sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Avant la Nuit de Julian Schnabel
Avec : Javier Bardem, Olivier Martinez, Andrea di Stefano, Johny Depp
Après une biographie remarquée du peintre Basquiat, Julian schnabel évoque ici la vie d’un monstre sacré de la littérature cubaine, Reinaldo Arenias. A partir de son autobiographie, intitulée Avant la nuit, le film raconte la destinée d’un brillant écrivain, d’abord engagé politiquement aux côtés du leader Maximo, avant de subir les foudres du régime castriste en raison de son homosexualité…

Dès ses premières, Avant la Nuit séduit. Javier Bardem colle parfaitement à la peau de l’écrivain, son jeu subtil met bien en valeur le charisme et la fragilité du personnage. Les citations empruntées à l’œuvre du poète, apporte beaucoup de lyrisme et de sensualité à un univers étouffant. C’est qu’à travers de ce film, véritable poème d’amour envers la liberté, Julian Schnabel démonte les rouages d’un régime totalitaire, en dénonçant l’arbitraire et la condition des artistes. Cependant, son point de vue n’est pas toujours adéquat, étant donné qu’il se complaît par moment à souligner l’homosexualité de son personnage plutôt que son oeuvre. C’est fort dommage car Avant la Nuit reste une des plus belles œuvres sur la littérature que l’on ai pu voir à l’écran…
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)