sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Scoop de Woody Allen
Avec : Woody Allen, Scarlett Johansson, Hugh Jackman

Une seule scène suffit à sauver le dernier opus de Woody Allen. Au purgatoire, à bord du bateau qui l’emporte dans l’au delà, le journaliste d’investigation Joe Strombel incarné par le cinéaste conteste son décès à la Mort en personne. Magnanime, la Grande Faucheuse lui permet néanmoins de continuer sa dernière enquête ! Comme dans La Malédiction du Scorpion de Jade, un tour de magie va alors lancer le film. Au cours d’un spectacle du maître Spendini, Strombel entre en contact avec Sondra Pronski, une jolie étudiante en journalisme. Il enquêtait sur le mystérieux tueur au tarot et lui fournit quelques indices. Ses l’investigations l’avaient amener à soupçonner Peter Lyman, un aristocrate tenté par la politique. Sondra le rencontre rapidement et ne reste pas longtemps insensible à son charme. Mais le tueur menace…

Fatigué et vieilli, Woody Allen ne sait plus trop quelle place occuper. Là où Anything else formulait une hypothèse touchante, celle d’un passage de témoin entre un Woody Allen vieillissant et réactionnaire et un Jason Biggs régénérant, Scoop tente paresseusement de faire coexister l’humour du comique new-yorkais avec le charme de Scarlett Johansson. Mais leur association ne produit guère d’effet, tant l’actrice volontairement enlaidie manque de charisme dans le rôle ingrat et peu original de cette jeune d’étudiante. Hugh Jackman ne s’en sort guère mieux si bien que Scoop ne doit ses meilleurs moments qu’à la présence devant la caméra de Woody Allen dont les bons mots font toujours mouche. Le cinéaste s’offre donc une petite récréation avec ce film agréable mais mineur.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)