sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Apocalypto de Mel Gibson
Avec : Rudy Youngblood, Raoul Trujillo, Dalia Hernandez, Jonathan Brewer

Le visage de la peur

Un simple regard suffit à faire vaciller le monde, celui porté par Patte de jaguar sur un étrange visiteur qui s’est aventuré sur les territoires de chasse de sa tribu. Les mayas ne voient pas le danger et pour cause : ces hommes fuient une tribu sanguinaire. Ses guerriers attaquent dès le lendemain Patte de jaguar et les siens, réduisant la majorité des villageois à l’esclavage, les hommes valides étant préservés en vue d’un sacrifice rituel destiné aux divinités du soleil qu’il adorent…

Comment meurent les civilisations ? Alternant documentaire et film d’aventures d’une grande violence, Mel Gibson tente d’apporter une réponse. Allégorie de la campagne militaire américaine en Irak pour les uns, illustration du choc des civilisations pour les autres, le film louvoie entre toute sorte d’hypothèses avant une conclusion radicale.

De toute manière, Apocalypto ne s’embarrasse guère des règles de bienséances. Le film étale une vision cruelle mais néanmoins réaliste de ce monde perdu : sacrifice, guerres, esclaves. La survie passe ici par un retour à un instinct animal. La course poursuite finale n’illustre que cela jusque dans la boue étalée sur le corps de Patte de jaguar et qui lui permet de se fondre dans la jungle comme un félin.

Derrière la caméra, Mel Gibson affiche une réelle maîtrise. Il y a moins d’approximations que dans La Passion du Christ, encore un peu trop de ralentis mais un véritable souffle épique dans l’affrontement de ces guerriers. Le cinéaste controversé surprend également par sa vision décomplexée d’une nature hostile, étouffant de ses bruits les cris des vaincus. A mille lieux de l’image harmonieuse donnée par le cinéma de Terrence Malick, elle attend dans un calme tout relatif ses nouveaux maîtres.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)