sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


12h08 à l'est de Bucarest de Corneliu Porumboiu
Avec : Mircea Andreeseu, Teo Corban, Ion Sapdaru

L’heure de vérité

Que s’est il passé sur la place de cette petite ville de province le 22 décembre 1989 ? La Révolution en marche à Bucarest s’est elle propagé jusqu’ici ? Les habitants sont-ils descendus en masse crier leur hostilité envers le régime communiste agonisant ou sont il restés silencieux de peur de représailles de la Securitate ? Jderescu, ancien ingénieur devenu journaliste, revient dans sa ville natale pour enregistrer une émission débat. L’enjeu consiste à déterminer si ses concitoyens se sont manifestés avant 12h08, heure fatidique où le régime s’est écroulé.

Petite et grande histoire se rejoignent ainsi dans le premier film de Corneliu Porumboiu. Jderescu invite donc sur son plateau improvisé Manescu et le vieux Pepe Piscosi. Ces deux hommes évoquent leur engagement pendant ces heures cruciales pour l’avenir de la Roumanie. Professeur d’université connu pour son penchant naturel pour l’alcool, Manescu prétend s’être rebellé sur la place du village. Personne ne peut confirmer ses propos, ses camarades étant soit morts ou partis refaire leur vie au Canada. Par contre, de nombreux spectateurs appellent pour le contredire, révéler ses mensonges. L’émission vire au règlement de comptes. Car chacun veut affirmer sa propre vérité c'est-à-dire son regard sur les évènements et éventuellement se mettre en valeur. Corneliu Porumboiu se permet une distance incroyable avec les évènements pour finalement dépasser le cadre historique. Traîtres, lâches, affabulateurs tentent de se donner le beau rôle, cela importe peu car ce 22 décembre 1989, la Roumanie a brisé ses chaînes et dans un plan magnifique où s’allument une allée de lampadaires retrouvé la liberté.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)