sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Jour après jour de Jean-Paul Fargier
Avec : Jean Daniel Pollet
Avant la nuit

Le champ de vision de Jean Daniel Pollet s’est considérablement réduit à la suite d’un grave accident survenu en 1989. Depuis, le cinéaste ne peut guère plus quitter sa ferme du Vaucluse. Il y tourna donc ses deux précédents films Dieu sait quoi et Ceux d’en face. Il travaillait avec son ami Jean Paul Fargier au scénario d’une adaptation de Pétrarque quand il comprit qu’il n’aurait plus la force de tourner. Il s’attela donc à ce dernier projet minimaliste au premier abord. Pendant une année, Jean Daniel Pollet a réalisé plusieurs séries de photographies de son univers, sa maison, son jardin, ses proches. Il les a lui-même agencés et couplés avec un texte de Jean Paul Fargier. A sa mort en septembre 2004, l’ami a repris cet étrange script et monté Jour après jour.

Le résultat dresse le portrait émouvant d’un homme qui sait qu’il va bientôt mourir et qui assiste au défilé des saisons une dernière fois. L’ajout d’une bande sonore particulièrement travaillée donne vie à ces clichés à première vue minimalistes mais qui en disent beaucoup sur leur auteur : une passion pour la Grèce Antique et la mythologie, la peur de la mort et surtout l’amour de la Méditerranée. Il ne manque que la mer mais comme le dit Pollet, je l’ai dans la tête.

Le montage joue subtilement avec les variations des mêmes motifs. Surtout l’introduction des images regroupées 4 par 4 produit des effets inattendus. En donnant à voir la même image sous des angles différents, les deux cinéastes parviennent à suggérer du mouvement au milieu d’un monde immobile, à recréer une articulation entre proche et lointain. Même diminué, Jean Daniel Pollet réussit à affirmer sa présence et communiquer le peu d’énergie qu’il lui reste. Cela se sent, cela se voit. Et surtout ne s’oublie pas.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)