sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le 4ième morceau de la femme coupée en 3 de Laure Marsac
Avec : Laure Marsac, Denis Podalydès, Claire Borotra, Alexia Stresi

Il ne s’agit pas d’un film d’horreur mais plutôt d’un étrange portrait de femme. Difficile d’en dire plus tant l’intrigue parcelaire se résume à bien peu de choses. Dans une première partie, Louise, une jeune mère de famille apprend à conduire en compagnie d’un moniteur psycho-rigide. Elle obtient tant bien que mal son précieux permis.

La caméra poursuit ensuite Louise, perdue sur le parking d’un supermarché. Elle a laissé ses clefs dans sa voiture fermée de l’intérieur. Elle ne peut plus rentrer, personne ne vient l’aider, la panique la gagne progressivement. Enfin, une longue scène permet de retrouver Louise enfant, assise sur la banquette arrière d’une voiture que conduit sa mère. Malgré ses caprices, elle l’emmène pour un long voyage, loin de son père…

L’alchimie ne prend malheureusement pas tout à fait. Ces trois histoires peinent à en former une quatrième plus cohérente. Pour son premier film, Laure Marsac ne parvient qu’à aligner trois courts métrages de qualité inégale. Le meilleur réside évidemment dans la leçon de conduite donnée par un Denis Podalydès excellent dans le rôle de ce moniteur qui ne veut rien apprendre à son élève.

La seconde partie à la lisière du fantastique souffre de ne repéter que les mêmes motifs. De ces parkings et autres cabines téléphoniques, naît un vague sentiment d’absurdité qui répond à la fantaisie des premières minutes mais qui ne trouve aucun écho dans la conclusion à rallonge. Il ne se passe rien dans la voiture, rien qui pourrait prolonger l’expérience de cet après midi passé au supermarché ou de ces leçons de conduite, rien qui in fine pourrait produire un autre effet que le vague sentiment de juxtaposition d’anecdotes inégales.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)