sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Mandoline du Capitaine Corelli de John Madden
Avec : Penelop Cruz, Nicolas Cage, Christian Bale
Inspiré d’un roman de Louis de Bernières, ce film raconte le destin de la jeune Pelagia. Fille d’un médecin, vivant dans l’archipel des îles Céphaloniques, cette dernière se fiance avec un jeune pêcheur, le fantasque Mandras. Mais leur bonheur demeure de courte durée, car les troupes italiennes ayant attaqué la Grèce, ce dernier part défendre sa patrie. Laissée sans nouvelles de son amant, Pelagia s’interroge sur son amour, d’autant plus qu’elle tombe progressivement sous le charme du capitaine Corelli, un officier italien humaniste, chargé d’occuper, sous le patronnage des forces allemandes, les îles grecques…

Ce capitaine Corelli constitue une agréable surprise au milieu de tous les navets spécialement distribués pour la fête du cinéma. Son principal atout réside dans la capacité de son réalisateur à donner vie à son récit. John Madden réussit à susciter tout le long du métrage l’intérêt du spectateur, malgré une intrigue aux développements très prévisibles. Dans le même registre, Penelop Cruz apporte un peu de fraîcheur à ce récit qui frise la candeur quand il se met à évoquer les horreurs de la guerre. Par contre, le reste du casting laisse plutôt perplexe à commencer par Nicolas Cage et Christian Bale (Bateman dans American Psycho) dans des contre emplois assez hallucinants. Neanmoins, malgré ses quelques défauts, La mandoline du Capitaine Corelli n’en demeure pas moins un film éminemment sympathique.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)