sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Prix à payer de Alexandra Leclère
Avec : Christian Clavier, Nathalie Baye, Gérard Lanvin, Géraldine Pailhas

On sera tout d’abord surpris de retrouver Christian Clavier en homme d’affaires désabusé, errant sans enthousiasme dans un Paris printanier. Jean-Pierre Ménard manque cruellement d’affection. Sa femme Odile le méprise, trop occupée à satisfaire à coups de cartes de crédit sa boulimie vestimentaire. Sur les conseils de son chauffeur Richard, Jean-Pierre décide de couper les vivres à son épouse indigne. Pas de cul, pas de fric : Privée de carte bleue, la coquette se retrouve bien embarrassée et décide de se venger…

Cette comédie signée Alexandra Leclère remarquée avec les Sœurs fâchées bascule progressivement dans un comique grand guignol parfaitement assumé. Après une exposition incisive où les personnages étalent leur états d’âme, le film glisse dans la farce : tromperies, insultes, coups de folies rythment le récit. Alexandra Leclère ne se refuse rien, pas même une certaine vulgarité. Les comédiens s’en donnent à cœur joie mais le spectateur n’y trouve pas tout à fait son compte. Christian Clavier et Nathalie Baye en roue libre ne font qu’incarner de grossières caricatures.

Hommes, femmes, Le prix à payer n’épargne personne mais les dents grincent. Ces messieurs veulent bien entretenir ces dames mais à condition qu’elles écartent les cuisses. Joyeusement misogyne, le film explose pourtant en plein vol lors de la scène où Gérard Lanvin gifle violemment Géraldine Pailhas. Rien ne justifie un tel geste, même pas l’amertume du personnage encore moins la tenue du récit ou d’un gag. Que se serait il passé si un homme avait signé cette comédie de boulevard ? Alexandra Leclère peut se permettre bien des libertés, reste qu'en définitive son film nous fait rit jaune.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)