sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Les Chansons d'amour de Christophe Honoré
Avec : Louis Garrel, Clotilde Hesme, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni, Grégoire Leprince-Ringuet

Ismaël aime Julie qui aime Alice qui aime Ismaël : un ménage à trois dans le centre de Paris. Mais les histoires d’amour finissent mal en général. Julie se confie à sa mère. Elle se satisfait de moins en moins de cette situation. Alice et Ismaël également mais l’explication n’aura pas lieu, la mort frappant au cœur le petit trio amoureux…

Que reste il de l’amour ? De la peine, des regrets mais surtout des chansons pour dire la détresse de ces jeunes gens sans repères. Les contraintes sociales gardent un poids trop important dans cette époque où tout va trop vite. Dans un Paris triste le jour, lumineux la nuit, Christophe Honoré filme le vague à l’âme de ces jeunes gens qui pourraient être les cousins éloignés des personnages de Dans Paris, film dont on retrouve deux des acteurs Alice Buteaud et surtout Louis Garrel qui n’a rien perdu ici de son magnétisme.

Les Chansons d’amour jouent sur plusieurs niveaux, à cheval entre la Nouvelle Vague (Jules et Jim) et le renouveau du cinéma français qui l’a suivit dans les années 70, incarné par les films de Philippe Garrel ou Jean Eustache. Christophe Honoré se permet même le luxe d’évoquer Adam Thirwell et son roman Politique au détour d’une scène cocasse où le trio se retrouve à lire dans son lit.

Plutôt sinistre par son sujet, le film emporte néanmoins l’adhésion par sa vitesse d’exécution mais quelques morceaux aux paroles sans intérêt dénaturent l’histoire d’autant plus que certains acteurs se révèlent de piètres chanteurs. Quant à l’amitié naïve qui se noue entre Ismaël et Erwan, elle tient plus de l’histoire de midinette que de la Nouvelle Vague, signe qu’aux côtés d’un beau film sur l’amour et la mort, Christophe Honoré livre une oeuvre un peu désincarnée.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)