sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Après lui de Gaël Morel
Avec : Catherine Deneuve, Thomas Dumerchez, Guy Marchand

Un coup de téléphone retentit dans la nuit et avertit Camille : son fils vient de mourir dans un terrible accident de voiture. Commence alors un deuil douloureux pour cette mère divorcée, propriétaire d’une librairie de la région lyonnaise. Pour surmonter son drame, Camille se rapproche de Franck, le meilleur ami de son fils. Il conduisait la voiture au moment du drame et passent aux yeux des proches de Camille pour le principal responsable de la mort de son fils.

Cette terrible histoire de deuil passe mal à l’écran. Tout se passe comme si Gaël Morel avait escamoté des séquences décisives au tout début du film. Du coup, les personnages du film traînent une ambiguïté pesante puisqu’elle neutralise à l’écran le chagrin que Camille peut éprouver. Difficile également de s’émouvoir pour ce personnage de mère éplorée, interprétée par une Catherine Deneuve un peu trop empruntée.

Certaines scènes apparaissent donc peu crédibles même si Gaël Morel sauve l’essentiel et parvient à rendre palpable le drame de cette femme isolée par ses proches qui lui reprochent sa clémence à l’égard de Franck. La vie continue sans elle, sa fille accouche, une amie de son fils vient à la maison rapporter un disque. Frank lui permettra peut être d’accepter cette vie sans lui mais le film ne choisit pas vraiment, préférant lancer quelques pistes vaines.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)