sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Shrek 3 de Chris Miller et Raman Hui
Avec : avec les voix de Mike Myers, Cameron Diaz, Eddie Murphy, Antonio Banderas

Rien ne va plus au Royaume très très lointain. Le roi Harold se meurt. Shrek et la princesse Fiona doivent ainsi assumer les responsabilités du trône, une situation qui n’arrange guère l’ogre qui ne rêve de revenir s’installer dans son marais préféré. Avant de mourir, le roi indique cependant le nom d’un autre héritier potentiel, Arthur, un cousin de Fiona. Shrek part à sa recherche mais le jeune homme n’a pas l’étoffe d’un roi. Au même moment, le prince charmant, évincé de la cour par Shrek et Fiona s’empare du trône par la force, bien décidé à se débarrasser de Shrek et Arthur…

Fort du succès engrangé par les deux premiers films, Dreamworks se contente du service minimum pour ce troisième volet. Scénario simpliste, techniques d’animation inchangées et absence de nouveaux personnages, Shrek 3 ne cherche jamais renouveler la saga. Si Shrek 2 avait surpris en s’adressant à un public plus adulte, ce nouveau film vise très clairement les adolescents et du coup le plaisir s’en ressent. Moins régressif mais également moins référencé, la saga accuse un sacré coup de mou après une première demi-heure pourtant encourageante. Les limites du marketing appliqué au cinéma.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)