sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Traversée de Sébastien Lifshitz
Avec : Stéphane Bouquet
Ancien collaborateur aux Cahiers du Cinema, Stéphane Bouquet part à la recherche d’une partie de lui même, à savoir son père. Ce dernier, un soldat américain, il ne le connaît que part le biais des récits de sa mère. Un de ses amis, Sébastein Lifshitz se propose de filmer cette quête du père…

Il s’agit d’une histoire vraie. Filmé à la manière d’un documentaire, la Traversée n’en demeure pas moins un récit extrêmement touchant. La démarche de Stéphane Bouquet apparaît toujours sincère tandis que la mise en scène épurée, ne joue jamais la carte du pathos , même si elle se charge de souligner l’ambivalence d’un jeune homme partagé entre révolte et curiosité; Assez informelle, la caméra de Stéphane Lifshitz opte pour une description assez convenue du Middle West américain, même si on sent une réelle complicité entre les deux protagonistes…

Evidemment, le héros rencontrera son père, le spectateur le devine assez vite mais l’essentiel n’est pas là. Filmée de manière très détachée, ces retrouvailles n’en demeurent que plus poignantes, achevant de consacrer ce projet intime comme une très belle œuvre de cinéma.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)