sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Goût de la vie de Scott Hicks
Avec : Catherine-Zeta Jones, Aaron Eckhart, Agibail Breslin, Patricia Clarkson

Kate Armstrong s’est fait un nom dans le petit monde de la gastronomie new-yorkaise et les clients viennent de tout Manhattan pour savourer ses plats. En cuisine, la chef ne fait aucun cadeau, dirigeant son équipe d’une poigne de fer. En apparence seulement. Car Kate, célibataire endurcie souffre de sa solitude. Sa tristesse s’accentue encore un peu plus à l’annonce de la mort de sa sœur, tuée dans un accident de voiture. Kate recueille sa nièce Zoé, désormais orpheline mais la cohabitation s’avère difficile tandis que la responsable du restaurant annonce à Kate l’arrivée dans sa cuisine l’arrivé d’un nouvel assistant exubérant…

Scott Hicks cache bien son jeu puisque derrière les sourires de Catherine-Zeta Jones et Aaron Eckhart, se profile le remake de Chère Martha, petit film allemand sorti il y a quelques années. Aaron Eckhart reprend le rôle de Sergio Castellitto et y apporte une touche de fantaisie supplémentaire, peut être parce qu’il n’est pas italien. Dans le même temps, Catherine-Zeta Jones surprend agréablement dans le rôle de cette femme blessée par sa solitude forcée.

Seule véritable ombre au tableau de ce casting impeccable, le jeu de la petite Abigail Breslin, remarqué dans Little Miss Sunshine manque de conviction. Pour le reste, Le goût de la vie affiche ce que la vitrine Hollywood a de mieux à offrir : musique, décors, acteurs, Scott Hicks ne peut rien se reprocher si ce n’est le manque flagrant d’originalité d’un mélodrame dont on a déjà trop goûté les saveurs.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)