sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Shrek de Andrew Adamson & Vicky Jenson
Avec : les voix de Mike Myers/Alain Chabat, Eddie Murphy/Med Hondo, Cameron Diaz/Barbara Tissier
Shrek est un ogre solitaire qui aspire à mener une vie d’ermite dans la forêt. La quiètude de son habitat est cependant mise à mal par les projets d’un certain Lord Farquaad. Ce dernier cherchant à capturer toute sorte de créatures féériques, les marais de Shrek sont envahis par des elfes et autres pantins qui parlent. Soucieux de préserver sa décharge, Shrek passe un accord avec Farquaad. Ce dernier le débarasse de ses encombrant nouveaux amis en échange de quoi, l’ogre vert s’engage à ramener au monarque une certaine Fiona, une princesse retenue prisonière d’un dragon. Accompagné d’un âne qui parle, Shrek part donc en mission mais il ignore qui se cache derrière la princesse…

Présenté en grandes pompes lors du dernier festival de Cannes, Shrek se devait d’être excellent. Il n’est que bon d’où une certaine déception. Shrek demeure principalement un film facile. Il donne de sérieux coups de griffes à l’esprit Walt Disney, mais ce qui est marrant cinq minutes finit par lasser assez vite. Un autre point faible du film réside dans un humour scatologique parfois irritant. Pour le coup, on en vient à préférer nettement certaines productions Disney. Heureusement, les références abondent et contrairement à bon nombre de récents films de Mickey, tout le public trouvera son compte. Shrek se pose alors tout naturellement comme le divertissement idéal de ll’été.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)