sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


No Man's Land de Danis Tanovic
Avec : Branko Djuric, Rene Bitorajac, Filip Sovagovic, Katrin Cartlidge
Suite à un malentendu, deux soldats bosniaques se retrouvent coincés avec un serbe dans une tranchée, quelque part sur la ligne de front bosno-serbe. Leur situation est d'autant plus compliquée que l'un des bosniaques gît sur une mine bondissante qui explosera au moindre de ses mouvements. Le spectateur assiste alors à une tentative de médiation de l' O.N.U. , la tranchée symbolisant tout le drame du conflit yougoslave...

Beaucoup de films ont par le passé montré la connerie de la guerre mais rares sont ceux qui possèdent la même force que No Man's Land. C'est que Danis Tanovic s'attache surtout à décrire la bêtise de gens ordinaires. Il met en scène la rivalité de deux hommes que tout rapproche (ils ont connu la même femme, ils parlent la même langue...) mais qui s'obstinent à s'opposer. Surtout, le film décrit la guerre dans ce qu'elle a de plus universel, Tanovic se gardant bien d'éprouver un quelconque manichéisme mais n'hésitant pas à se moquer des journalistes et des soldats de l'O.N.U. (les fameux Stroumpfs!).

Finalement, avec son scénario inventif qui joue à fond la carte du décalage (évènements tragique et décor champêtre, personnages ambigus et incontrôlables...) No Man's Land interpelle le spectateur. On apprend beaucoup de choses en regardant ce film; c'est dire s'il s'agit d'une œuvre magistrale.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)