sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


In The Mood For Love de Wong Kar Wai
Avec : Maggie Cheung, Tony Leung, Rebecca Pan
Hong Kong 1962: Mr Chow et Mme Chang emménagent dans le même immeuble. Délaissés par leur époux respectifs, ils passent leur journée à se croiser, se parler. C’est le début d’une grande amitié :va-t-elle se transformer en amour ?

In the mood for love est un film très subtil: à la base, il raconte un adultère d’un point de vue très original: celui des époux trompés. Il est amusant de constater que les époux adultères demeurent invisibles tout au long du film, les deux héros allant même jusqu’à jouer le rôle des absents lors d’une scène d’anthologie.Avec ce film, Wong Kar Wai frappe très fort. Sa mise en scène sophistiquée a l’extrême confère au film une aura incroyable. Le réalisateur s’attarde sur les petits riens de la vie quotidienne :les spectateurs vont se souvenir longtemps des robes portées par la ravissante Maggie Cheung, tout le long du film, ou de ces scènes où le réalisateur filme la fumée des cigarettes du héros. De plus, le cinéaste crée un certain suspense dont l’enjeu est de savoir si les deux amis deviendront amants. C’est que In The mood for love est un film qui s’inscrit dans la durée, ce que vient confirmer ce final où le temps s’étire et ou le héros vise une certaine éternité (la magnifique scène de l’arbre). En outre, le film demeure très mélancolique (la bande originale exceptionnelle rend très bien la solitude des héros) et les acteurs jouent avec une justesse rarement vu sur un écran. En conclusion, In the mood for love est un pur chef d’œuvre. Vous devez aller le voir :cela faisait longtemps que l’on avait pas vu une telle réussite.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)