sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


The Navigators de Ken Loach
Avec : Dean Andrews, Joe Duttine, Tom Craig, Venn Tracey, Andy Swallow, Steve Huison
Au fil des ans, Ken Loach a toujours su rester le même et son œuvre revendicative prend systématiquement le parti des laisser pour compte du système britannique, en tant que système économique libéral (Raining Stones) ou modèle de société comme dans Family Life.

Avec cette histoire de cheminots confrontés à la privatisation des chemins de fers britanniques, le réalisateur de Riff Raff trouve un sujet en or, tant les dérives l’opération se sont révélées catastrophiques (retards, accidents, peur des voyageurs…). Comme à l’accoutumée, la mise en scène très réaliste se fait l’écho de personnages obligés de prendre en compte de nouvelles règles. Chaque personnage possède son histoire, certains arrêtent, d’autres se débattent mais la grande force du film consiste à montrer en filigrane comment le système détruit à force d’absurdités les rapports humains comme le laisse entendre le final assez bouleversant)...

Mais la démonstration n’apparaît pas entièrement convaincante. Pour Ken Loach, la privatisation est néfaste dès le départ, le film roule trop souvent à sens unique et surtout il se concentre sur les cheminots qui ne furent pas les seuls à en pâtir. Le film ne possède donc pas ce point de vue global qui permettrait de passer d’une critique d’un modèle économique libéral à la critique d’un modèle de société libéral. Néanmoins, il serait bête de se priver de ce film militant à la fois drôle et touchant.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)