sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Tai Chee Master de Yuen Woo-Ping
Avec : Jet Li, Michelle Yeoh, Chin Siu-Hou, Fennie Yuen, Cheung Yang Yuen
Junbao et Chin Bao sont deux enfants apprentis moines shaolin inséparables et turbulents même si leur conception des arts martiaux diffèrent, Chin Bao préférant utiliser les techniques des moines à des fins personnelles. Injustement renvoyés du monastères, les deux amis doivent se débrouiller pour gagner leur vie. Chin Bao s’engage dans l’armée pour gagner du pouvoir tandis que Junbao rejoint une jolie rebelle qui lutte contre le tyran local. Il retrouve Chin Bao qui est devenu un général sanguinaire à la soif de pouvoir démesuré. Les deux anciens moines vont devoir laisser de côté leur amitié passée pour un affrontement impitoyable que Junbao ne peut remporter qu’en inventant une nouvelle forme de kung-fu…

Décidément, Jet Li est la star de purjus puisqu’il s’agit du cinquième film chroniqué en un peu plus d’un an ! Le relatif engouement dont semble bénéficier la star asiatique y est pour beaucoup et même si ses films les plus récents déçoivent, ils permettent de redécouvrir ses anciens succès comme Fists of Legend. Tai Chee Master n’a rien à voir avec ce dernier film, il ne joue absolument pas la carte d’un quelconque réalisme historique ou martial. Les personnages de Tai Chee Master se livrent des combats à tout bout de champs et effectuent des figures complètements délirantes comme des vols planés ou du kung-fu en apesanteur. Les chorégraphies réalisés par le réalisateur, peut être le maître du genre, en poste sur Matrix sont éblouissantes. Finalement, Tai Chee Master s’apparente à un conte d’enfants par son atmosphère fantastique et exotique et ses enjeux simplistes. Un conte pour grands enfants très plaisant et pas seulement pour les amateurs…
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)